Messages des visiteurs


Note moyenne attribuée par les visiteurs à ce site : 9.6/10


Ecrire un message


Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 91 à 100
Page : 10
Nombre de messages : 136
 
le 07/04/2008 à 15:30
Note : -/10

re bonjour
c'est bizare j'ai l'impression en lisant tous ces messages de
retrouver ma jeunesse.je me presente: je m'appelle gaby bellaich (nom de jeune fille) j'ai habitais a la rue ingres,j'avais bcp d'amis et amis.j'ai 75 ans
je faisais bcp de sport(basket,volley atletisme scouth),maintenant natation
j'allais bcp dans les boums qu'on organisait .sur les terrasses et des fois chez moi., et tous les dimanches j'allais a la plage du matin, et le soir j'allais danser a douarchot et apres manger un complet de poisson chez bichi (tout ceci en ete)j'ai eu une jeunesse doree.j'ai revue la caserne forgemol ou j'ai travaillais ainsi que celle de la kasba
chalom a tous, et encore bravo freddy pour ton site


qu'on
 
le 07/04/2008 à 10:19
GALULA (PARIS, Israël)
Note : -/10

BONJOUR POUPPEE...DE PASSAGE EN ISRAEL....

MON ADRESSE A TUNIS...
BAB SOUIKA......AVENUE DE PARIS....RUE D'ISLY.....
MON ADRESSE A LA GOULETTE..
RUE HAMOUDA PACHA...VILLA JEAN CLAUDE GOULETTE CASINO...
A BIENTOT.....FREDDY GALULA..
       
le 07/03/2008 à 21:52
Note : -/10

magnifique et sympathique dr derman
 
le 17/12/2007 à 17:38
FREDDYMATIC (PARIS, France)
Note : -/10

Monsieur Torleif Ericson, mari de Magda Galula

Je vous confirme que ma famille est de Tunis, c'est-à-dire que mes grands-parents, mes parents, mes frères & ma soeur sont nés à Tunis.
A ma connaissance mon grand père est né vers les années 1880 & nous n'avons jamais eu de contacts avec une famille Galula de Sfax.
L'un des points intéressant de votre courrier concerne la naissance de Joseph ben Jacob en Algérie vers 1810.
Mon père nous disait, simplement, que nous venions d'Espagne, ce qui n'exclu pas un passage par l'Algérie.
A ma connaissance, nous appartenons à des branches Galula différentes.

A propos de David Galula, nous avons été contacté par Ann Marlowe, juive Asshkénaze, qui travaille sur une thèse concernant David Galula (Ecole de St Cyr) né à Tunis en 1926, décédée en 1967. David Galula était un grand expert mondial des doctrines antiguérilla.

Ce qui m'intéeresse beaucoup c'est l'origine de notre nom.
J'ai retrouvé, moi-même, quelques trace qui se rapprochent de notre nom: nom d'un village berbère, en Lybie Etc
FREDDY GALULA...
 
le 14/12/2007 à 16:13
FREDDYMATIC (PARIS, France)
Note : -/10

A mon avis vous êtes jeune, car la génération de vos parents n'ignoraient rien de nos coutumes. Malheureusement, l'entente entre les communautés (français,italiens,maltais,musulmans, juifs) qui était parfaite, s'est détériorée très rapidement après l'indépendance, en 1956. Les musulmans ont fait comprendre par des tas d’actions (dont je ne veux pas entrer dans les détails), aux autres communautés qu'ils n'avaient plus leur place dans ce nouveau pays. C'est ainsi qu'aujourdhui nous trouvons de nombreux contrats
d' habitations et bureaux ,au nom de propriétaires ou locataires juifs (qui ont quitté le pays depuis prés de 50 ans) avec ces fameuses mezouzots sur la porte.
Ce que je peux cependant vous affirmer c'est que les juifs tunisiens sont restés profondément attachés à leur pays natal qu'ils portent dans leur coeur en permanence.
Amicalement
Freddy Galula
 
le 14/12/2007 à 12:34
FREDDYMATIC (PARIS, France)
Note : -/10

Mon cher Hassid,

Que voulez-vous dire par " portes cloutées"? Parlez-vous des mezouzots (boitier contenant un parchemin, cloué sur l'huisserie d'une porte)?
Faites-vous une distinction entre "tunisien" (musulmans?) et juifs (qui ne seraient donc pas des tunisiens?);
Ce que je peux vous dire ,s'il s'agit de mezouzots,c'est que les juifs tunisiens clouaient souvent des mezouzots sur leur porte qu'ils soient propriétaires ou locataires conformément aux lois religieuses, pour protéger leurs maisons , bureaux ou magasins. Comment savoir que tel ou tel bien appartenait ou était en location à ces juifs, puisque cette coutume se faisait et continuent à se pratiquer de nos jours? Pour savoir si le bien appartient à un juif tunisien ou pas il suffit d’examiner le cadastre.
A mon avis vous êtes jeune, car la génération de vos parents n'ignoraient rien de nos coutumes. Malheureusement, l'entente entre les communautés (français,italiens,maltais,musulmans, juifs) qui était parfaite, s'est détériorée très rapidement après l'indépendance, en 1956. Les musulmans ont fait comprendre par des tas d’actions (dont je ne veux pas entrer dans les détails), aux autres communautés qu'ils n'avaient plus leur place dans ce nouveau pays. C'est ainsi qu'aujourdhui nous trouvons de nombreux contrats
d' habitations et bureaux ,au nom de propriétaires ou locataires juifs (qui ont quitté le pays depuis prés de 50 ans) avec ces fameuses mezouzots sur la porte.
Ce que je pe
 
le 13/12/2007 à 11:46
Note : -/10

les tunisiens pretendent que les signes juifs sur les portes cloutees sont la signature des ouvriers ou artisans juifs et non pas des maisons juives ;;qu'en pensez vous?
   
Messages : 91 à 100
Page : 10
Nombre de messages : 136